Blogue

La nouvelle année est arrivée avec son lot de résolutions… Chaque année, je me donne des défis afin d’améliorer ma santé, d’être plus conséquente avec mes valeurs et de faire une différence pour la planète.  

L’an dernier on a cessé de consommer de l’huile de palme.  Je croyais que ce serait difficile, mais finalement, il suffit de bien lire les étiquettes et de faire encore plus à manger maison. Il arrive que nous consommions certains aliments qui en contiennent, mais ceux-ci représentent maintenant moins de 1% de notre alimentation !

Pour 2017, j’ai décidé de réduire ma consommation de sucre. Donc, pour le mois de janvier, je m’étais donné le défi de cesser toute consommation de sucre raffiné.  Pour m’aider, je me suis donnée le droit au sirop d’érable et au miel. Grâce à cela, le défi fut plus que facile à relever.  

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille un maximum de 12 cuillères à thé de sucre par jour (récemment elle a statué qu’un maximum de 6 serait préférable) tout sucre confondu. Les Canadiens consomment en moyenne 22 cuillères à thé par jour.  (Source)

Rapidement, j’ai vu un changement, et mes enfants aussi d’ailleurs, qui ont embarqué tous les 2 dans le défi. En février lorsque nous avons cessé le défi, ma fille, une vraie bibitte à sucre, s’est mise à trouver les friandises offertes par les autres trop sucrées…  Même son fameux thé glacé qu’elle aime tant au restaurant est devenu trop sucré pour elle.  

De mon côté, j’ai décidé de poursuivre le défi à la maison. Que ce soit en février, mars ou le reste de l’année, le sucre raffiné n’a plus sa place chez moi sauf pour des occasions spéciales (par exemple les anniversaires ou fêtes donc à peu près 4-5 fois par année maximum). J’ai beaucoup moins de baisses d’énergie qu’auparavant et lorsque j’en aies, elles sont beaucoup moins intenses.

Il m’arrive d’avoir des « rages » de sucre, dans ces momentslà, j’essaie de les atténuer par un grand verre d’eau, des noix ou si cela ne passe pas, un peu de miel. Habituellement, ça passe et ça ne revient pas avant un bon bout de temps ! J’ai découvert récemment que la dépendance au sucre pouvait avoir un lien avec un manque de magnésium, je vais faire le test dans les prochains jours, semaines, mois !

Le sucre raffiné est présent partout, il faut réellement porter une attention particulière aux listes d’ingrédients et même faire davantage nos repas maisons pour l’éliminer complètement !  Je n’y suis pas parvenu à 100%, mais je dirais que facilement à 95%. Le Dr Michel Lucas explique d’ailleurs qu’il est difficile d’échapper au sucre : 74% des aliments emballés en contiennent. (Source)

Depuis que j’ai entrepris cette démarche, je dors mieux, j’ai plus d’énergie le jour, je suis plus patiente, je me sens en meilleure santé et je mange vraiment mieux en général… et en prime pour ceux que ça intéresse, j’ai perdu du poids sans même le vouloir.  

La consommation de sucre provoque des effets néfastes sur la santé tels que l’affaiblissement du système immunitaire, un vieillissement cutané plus rapide, une perturbation de la flore intestinale, des constipations, des affections du côlon et des mycoses intestinales. Selon certaines études, le sucre favoriserait certains cancers, comme ceux du côlon et du pancréas, sans oublier les maladies cardiovasculaires.

Je ne couperai pas à 100% le sucre, mais je vais faire de plus en plus attention et suivre le plus possible les recommandations du l’OMS, tant pour ma santé et celle de mes enfants que celle de la planète.

Et vous, quelle est votre consommation de sucre ?

 

Autres sources :

Les 5 dangers du sucre : et si on arrêtait d’en manger ?

Le sucre, doux poison ?

Photo Hélène Boissonneault

Auteur de cet article : Hélène Boissonneault

Mère de deux enfants et amoureuse d’un homme merveilleux, éducatrice à temps plein, blogueuse, conférencière, auteure, semeuse de bonheur, passionnée de la vie, de bonheur et de plaisirs, Hélène mène une vie bien remplie dans laquelle le minimalisme prend une grande place…
Vous pouvez visiter son site en cliquant ici.

Un commentaire

  • Bonjour Hélène,
    Excellent article! C’est super de voir que nous sommes de plus en plus nombreux à faire ces prises de conscience! Chez nous, pas de sucre raffiné depuis pas mal de temps maintenant et plus généralement, on évite tout ce qui est raffiné, « blanc », on privilégie les aliments complets et non transformés et comme toi, nous avons bien plus d’énergie! Et aussi moins de désagréments digestifs, de problèmes de peau, etc. Bref, que du bonheur! Sans parler des sensations gustatives retrouvées comme vous l’avez expérimenté tes enfants et toi! Après on se demande comment on faisait à apprécier ces trucs là! 😉
    Belle continuation en santé! 🙂
    Vanessa & Ludo

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Faites en profiter vos amis :)