Blogue

La construction de notre maison est l’investissement le plus important et qui a le plus d’impact sur nos vies et sur l’environnement. Cinq aspects incontournables sont à considérer dans le design ou la construction de notre oasis de bien-être !

1. Une maison saine

Gérer la présence éventuelle de radon

Le radon (un gaz radioactif), qui se retrouve dans certains de nos sous-sols, est la deuxième cause de cancer du poumon au Québec après la cigarette. Pas de panique !

Il existe des solutions simples et concrètes à intégrer dans le plan des fondations de notre maison pour gérer le radon facilement et à peu de coûts (si c’est fait avant que la maison soit bâtie). Ça vaut le coût d’y penser à l’avance !

Éviter les COV (Composés Organiques Volatils)

Les COV nuisibles à notre santé se retrouvent dans plusieurs matériaux d’isolation, de peintures, d’ameublement et de produits domestiques courants. Comment les éviter ?

On privilégie un design avec des matériaux naturels, tels le bois plein, la pierre, la brique de terre crue, le chanvre, les finitions à la chaux et les peintures écologiques.

Réduire le contact direct et constant aux champs électromagnétiques

Être en contact direct et constant sur de longues périodes avec les champs électromagnétiques produits par les ondes WiFi, peut nuire à notre santé. Des solutions ?

Une des astuces d’un design intelligent de notre maison consiste à placer la borne WiFi dans une pièce en zone moins fréquentée de l’habitat et surtout loin de notre lit pour mieux nous régénérer.

Gérer les moisissures

Les moisissures sont nocives pour notre santé et coûteuses lorsqu’elles colonisent allégrement nos murs et notre isolation, qu’il faut détruire et refaire à neuf.

Un plan de maison maximisant des techniques de construction résilientes et durables, évite de les laisser s’inviter chez nous ! Il permet de choisir des matériaux d’isolation sains qui perspirent, sont fongicides et gèrent bien l’humidité. Oui, ça existe !

2. Une maison résiliente en eau, nourriture électricité et chauffage (en cas de panne)

Être résilient, c’est pouvoir rebondir, continuer à fonctionner en cas de panne. Cela nous redonne une certaine indépendance et autonomie essentielles !

Résilience en eau

Nul besoin d’être entièrement dépendants du branchement à l’aqueduc de notre municipalité. On peut planifier des options complémentaires pour les pannes potentielles.

Un puits artésien nous donne un peu plus de contrôle sur le système. On peut aussi planifier un système simple et peu coûteux de récolte et de filtration d’eau de pluie saine et de qualité. Fini l’arrière-goût de vieille tuyauterie !

Résilience en nourriture

Des factures d’épicerie grandement réduites, grâce à une production (en partie ou totale) de sa nourriture, sont toujours plus que bienvenues !

L’aménagement d’un terrain selon les principes de la permaculture ou l’intégration d’une serre d’abondance adjacente à notre maison nous offrent aussi un certain niveau d’autonomie. La serre produit de la nourriture fraîche, biologique, locale à l’année… à deux pas de la cuisine. Elle offre aussi une grande qualité de vie, même sous le soleil d’hiver !

Résilience en électricité

Être entièrement dépendant d’un fournisseur d’énergie qui peut tomber en panne en plein hiver québécois n’est pas idéal. Vive le système qui prend le relais dans ces cas-là !

On peut intégrer à notre design des panneaux solaires (ou une toiture Tesla), combinés à des batteries, qui complètent le service de notre fournisseur en électricité. En surproduction d’énergie, on revend nos surplus pour utilisation en période moins ensoleillée. On est toujours gagnant !

Résilience en chauffage

En plus des systèmes de chauffages conventionnels, les rayons solaires sont des complices gratuits et généreux !

Grâce au Certificat en design de bâtiment écologique, on peut aussi concevoir sa maison sur un design solaire passif, qui oriente notre habitat pour maximiser les gains solaires ou un design bioclimatique qui positionne stratégiquement notre maison pour protéger le cœur de l’habitat du froid extérieur. On peut intégrer de la masse thermique, qui absorbe et accumule la chaleur pour la redonner confortablement et sainement, la nuit et sous les nuages !

3. Une maison performante et confortable

Le chauffage et la climatisation peuvent drainer grandement nos budgets, en plus d’avoir une forte empreinte écologique négative sur l’environnement. On prévient ça !

La conception d’une maison performante ou hautement performante nous fait économiser jusqu’à 90% de chauffage tout en maximisant notre confort. Elle est beaucoup mieux isolée et étanche qu’une maison conventionnelle, grâce à des matériaux isolants performants et durables, en plus de fenêtres de qualité.

4. Une maison écologique

Une maison écologique prend bien soin de nous et de notre environnement, telles les maisons certifiées Leed ou Maison Neutre en Carbone.

On vise des matériaux isolants sains, des matériaux de construction avec moins d’empreinte écologique négative, plus durables et sans entretien pour la structure extérieure. On évite les matériaux pétrochimiques ou remplis de colle produisant des COV qui nuisent à notre santé.

5. Une maison éco-abordable

Est-ce que tout ce qui a été nommé précédemment est abordable pour le commun des mortels ?

Bien sûr, puisqu’une maison éco-abordable est une maison qui vaut plus cher, dure plus longtemps et nous coûte moins cher dès le début ! Comment ?

On transforme nos dépenses en investissements pour miser sur une maison plus performante et durable pour payer moins de frais récurrents. On réinvestit nos profits dans notre hypothèque pour payer notre maison plus rapidement.

On conçoit un design de maison et on utilise des matériaux plus performants, durables et idéalement sains. On peut ajouter une serre stratégique pour économiser en nourriture et avoir une qualité de vie épique et extraordinaire !

Vous sentez qu’il y a tout un univers de choses essentielles à découvrir et à apprendre dans ce domaine ? Vous êtes plus motivés que jamais à passer à l’action ? Le Certificat en design de bâtiment écologique peut vous aider à en apprendre encore beaucoup plus tout en ciblant votre propre projet de rêve !

Auteur de cet article : Maëlle Hartmann

Maëlle Hartmann est blogueuse à Solution ERA. Elle a à cœur de permettre à plus d’harmonie, de conscience et de résilience de prendre place dans notre monde en grande évolution. Elle œuvre à mettre en valeur de l’information écrite nous permettant de faire des choix plus éthiques et respectueux de notre nature profonde et de l’environnement qui nous entoure.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Faites en profiter vos amis :)