Blogue

Dans un monde où les possibilités technologiques en terme de construction ne cessent d’évoluer, il est important de repenser l’habitat pour concevoir des modèles d’habitations efficaces, et qui s’adapteraient davantage à nos besoins humains essentiels, assurant ainsi une meilleure qualité de vie.

Pour cela, il est nécessaire de revenir aux bases mêmes de l’habitat afin de tirer une meilleure compréhension du rôle qu’il joue dans notre vie de tous les jours.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais d’abord vous poser quelques questions (rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un examen) :

  • Que choisiriez-vous entre dormir sans toit ou dormir sans lit ?
  • Laquelle de ces situations préféreriez-vous : ne pas disposer de télévision ou ne pas avoir de chauffage ?
  • Seriez-vous plutôt partant pour vivre dans une villa luxueuse sans électricité ou vivre dans une maison de taille moyenne approvisionnée en courant électrique et en éclairage ?

 

Probablement que vous ne choisirez pas de regarder la télévision sur votre lit, dans une villa sans toit, sans chauffage et sans électricité, alors qu’il pleut dehors !

Vous l’avez compris, cette situation paraît totalement dénuée de sens. Et cela s’explique facilement par le fait que les fonctions essentielles de l’habitat ne sont tout simplement pas assurées dans cette situation.

Les besoins humains ne se situent pas tous au même niveau en terme d’importance, au départ on a inévitablement tendance à vouloir assurer les besoins les plus essentiels. Mais une fois ces besoins satisfaits, on cherche à satisfaire d’autres types de besoins, qui sont plutôt de type qualitatif, c’est-à-dire ceux qui vont améliorer notre qualité de vie.

  • Le besoin le plus primaire et le plus vital est celui de survie, il s’agit en fait du besoin de se loger et de trouver un abri pour dormir. Pour presque tout le monde, ce besoin est en fait quasiment toujours satisfait, à un tel point qu’on n’y pense tout simplement pas. Mais il arrive des situations un peu extrêmes, où ce n’est pas le cas, comme par exemple lorsque l’on est perdu en forêt. Le besoin de se loger sous-entend en réalité un besoin de protection contre les perturbations climatiques (le vent et les intempéries), ainsi qu’une stabilisation thermique adaptée aux besoins humains (pour ne pas avoir trop froid la nuit).
  • Mais la maison est également un lieu de vie qui permet de répondre à d’autres besoins essentiels humains tels que se nourrir, dormir, se laver ou stocker chez soi des objets utiles. En plus de cela, l’habitat assure aussi comme fonctions l’éclairage artificiel, la possibilité d’approvisionnement en énergie (grâce au réseau électrique), et permet aussi de créer un espace moins sensible aux perturbations sonores de l’extérieur (cela est particulièrement valable en ville).
  • L’habitat peut aussi remplir une fonction sociale, lorsqu’un couple décide de vivre dans un même logement ou de fonder une famille. Il s’agit d’un lieu d’interactions entre les individus.
  • Souvent, lorsque les fonctions précédentes sont assurées, on va s’orienter davantage vers plus de confort, ou vers un certain type d’activités, ou encore de manière générale vers un habitat agrémenté d’éléments plus personnels (la décoration par exemple, peut varier selon les goûts). Ces éléments ne sont pas indispensables en tant que tel, mais permettent de personnaliser son habitat en fonction du style de vie de chacun. Certains personnes aiment faire de la peinture et vont donc pour cela aménager un espace bien éclairé. D’autres préfèrent peut-être faire du jardinage et vont donc davantage s’intéresser aux caractéristiques du sol entourant la maison.
  • Enfin, l’habitat peut aussi être un moyen pour choisir la contribution que l’on veut apporter dans le monde :
    • Cela peut être une contribution esthétique et architecturale, en concevant une maison originale qui pourrait inspirer d’autres gens à construire une maison du même style.
    • Une contribution environnementale, en construisant un habitat respectueux de l’environnement et qui aurait un impact positif autour de lui (en plantant des arbres fruitiers dans son jardin ou en construisant avec des matériaux plus naturels).
    • Mais ça peut également être une contribution technologique, en mettant en place des systèmes qui seraient plus efficaces au niveau énergétique, au niveau de la stabilisation thermique, ou au niveau de la gestion de l’eau.

Pour conclure, l’habitat tient une place majeure dans la vie quotidienne, et est véritablement un lieu important pour nos (nombreux) besoins humains. Une meilleure connaissance de ces besoins permettrait ainsi de concevoir des maisons garantissant les fonctions importantes de l’habitat. À suivre !

Photo Martin X

Auteur de cet article : Martin X

Martin est actuellement étudiant en économie en France et porte beaucoup d’intérêt aux innovations dans différents domaines qui ont le potentiel changer le monde. Son intérêt pour les différents types d’habitats ainsi qu’aux possibilités qui existent en terme de construction d’habitation l’ont mené à créer son blogue de façon anonyme : Styles Habitat.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Faites en profiter vos amis :)