Blogue

La maison saine et naturelle permet un maximum de santé et de calme, en plus de prioriser des matériaux nobles, beaux, sains, naturels et bienveillants pour les gens hypersensibles. Non pas une lubie de hippie, c’est une maison qui prend soin de nous!

Parmi les cinq mouvements de l'habitation de demain

En effet, la maison saine et naturelle fait partie des cinq grands mouvements de l’habitation de demain, tout comme la maison haute performance, la maison à faible empreinte écologique, énergies grises et carbone neutre, la maison autonome et résiliente et, finalement, la mini-maison en lien avec la simplicité volontaire.

Sans être des catégories rigides, on peut y puiser des idées et des éléments qui sont en harmonie avec nos valeurs, et qui peuvent être intégrés à notre projet de maison écologique pour le rendre unique à nous! Il suffit de suivre ce qui appelle notre cœur!

Pour votre bien-être!

Pour ceux qui ont eu la chance de faire la visite de la maison saine de Ginette Dupuy – spécialiste de la maison en brique de terre crue et formatrice au Certificat en design de bâtiment écologique sur ce sujet –, vous saurez que c’est une expérience unique en soi! On ne veut plus en repartir!

Elle avoue en souriant, qu’elle a, elle-même, du mal à s’en extraire pour retrouver l’agitation extérieure, tellement le lieu est merveilleusement apaisant! Le calme feutré qu’on y retrouve est dû à plusieurs facteurs, dont la nature des matériaux et l’absence de pollution électromagnétique.

Des matériaux sains et naturels

Ce type d’habitat priorise en effet des matériaux nobles, beaux, sains, naturels et bienveillants pour ses habitants, surtout les plus sensibles. Ici, on évite le plus possible des matériaux pétrochimiques, remplis de COV (Composés Organiques Volatils) ou de colles, qui peuvent nuire à la santé.

L’idéal est l’utilisation de matériaux qui perspirent (et non pas qui respirent… nuance!). L’échange de chaleur et la gestion de l’humidité se font sous une forme naturelle lorsque l’air est en contact avec le matériau, afin de tempérer l’espace de vie.

Ainsi, l’air ne passe pas – ce qui permet une certaine étanchéité de l’habitat – et l’on n’a donc pas besoin des pare-air ou pare-vapeur conventionnels, qui nous enferment dans une pellicule de matériaux faits de plastique… disons, un peu moins sains et écologiques!

Trois formateurs, chacun spécialisé dans un de ces matériaux perspirants, expliquent les propriétés et les techniques propres à chacun d’eux, dans le cadre du Certificat.

En plus de Ginette Dupuy, dont nous avons parlé plus haut, on y retrouve Anthony Néron, grand expert québécois de l’isolation en chanvre et des finitions de chaux, qui nous inspire sa passion pour ce matériau très polyvalent et rempli de vertus. De plus, Kate Alvo, grande permacultrice et spécialiste en isolation de ballots de paille, nous partage son incroyable expérience d’autoconstruction avec ce matériau peu coûteux et efficace.

Ces trois matériaux sains et ignifuges (très résistants au feu), permettent une grande sécurité, une bonne résilience à l’humidité et aux moisissures, en plus de créer une qualité d’air merveilleusement saine et naturelle dans l’habitat. La cellulose, à base de papier de journal recyclé, est aussi une solution d’isolant peu dispendieux et sain.

Pour la finition, les idées et solutions ne manquent pas! Le béton de chanvre, le bois huilé (huile de lin ou de chanvre), les finitions à la chaux, les peintures écologiques, l’ardoise, la brique traditionnelle, le liège, la pierre… et j’en passe!

En plus d’être sains, non polluants et durables – sur plusieurs générations pour certains –, ils sont aussi biodégradables (une fois en contact direct avec le sol).

Contenu sain de l’habitat

Il n’y a pas que la structure de l’habitat qui peut être saine, mais aussi son contenu. Les matières et matériaux sans COV, choisis pour les meubles, les enduits de finition et les peintures naturelles, réduisent la pollution intérieure de nos maisons.  

N’oublions pas les substances à usage domestique (produits de nettoyage, parfums de maison) qui sont souvent plus polluantes, à elles seules, que celles produites par l’environnement extérieur! Penser des produits de nettoyage biologiques et sans COV est une sage idée! Par exemple, le bicarbonate de soude et le vinaigre sont des produits miracles pour 80% des usages!

Champs électromagnétiques nuisibles

André Fauteux, fondateur et rédacteur en chef de la Maison Saine du 21e siècle, grand spécialiste des environnements sains et formateur au Certificat, nous rappelle un autre facteur fondamental à la santé des habitants d’une maison écologique… la réduction ou l’élimination de l’exposition à la pollution électromagnétique!

De plus en plus d’études tendent à démontrer qu’un contact très rapproché – et surtout en continu sur de longues périodes –, avec les ondes électromagnétiques de notre WiFi et téléphones cellulaires, pourrait être néfaste pour la santé à long terme, en plus d’incommoder grandement la qualité de vie des hypersensibles.

Il existe des solutions simples pour pouvoir au moins se régénérer pendant la nuit. On peut éviter de placer notre borne WiFi tout près de notre lit, des chambres à coucher ou des espaces de vie les plus fréquentés. On peut aussi utiliser une connexion internet filaire plutôt que WiFi. Éteindre sa borne sans fil pour la nuit est aussi une astuce toute simple et efficace.

Un design de maison peut inclure une petite salle mécanique où l’on y réunit borne WiFi, machine à laver, filtres à eau, batteries pour panneaux solaires, etc.

Bref, le silence, le calme, un sommeil régénérateur et une vibration positive du lieu, ne sont pas des facteurs secondaires à une saine et grande qualité de vie!

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les habitations saines et naturelles, vous n’avez qu’à suivre ce lien vers le Certificat en design de bâtiment écologique!

Auteur de cet article : Maëlle Hartmann

Maëlle Hartmann est blogueuse à Solution ERA. Elle a à cœur de permettre à plus d’harmonie, de conscience et de résilience de prendre place dans notre monde en grande évolution. Elle œuvre à mettre en valeur de l’information écrite nous permettant de faire des choix plus éthiques et respectueux de notre nature profonde et de l’environnement qui nous entoure. 

4 commentaires

  • Vous être vraiment des gents qui inspire le bonheur. Merci pour votre dévouement à faire connaître ses bien fait des mais son seine.

  • Bravo pour ces inspirations écologiques et aussi pour oser le chanvre qui arrive à point dans la légalisation qui en inspirera d’autres pour le vêtement .

  • Bonjour
    Habitant le sud est de la France à la recherche d’un projet de toute petite maison éco performante , je suis intéressée par toutes les propositions allant dans ce sens .
    Cordialement

  • Bonjour à tous et bravo à tous ceux qui se battent contre une culture qui est de moins en moins permanente, durable.

    Je vis en climat tropical (ile de La Réunion) merci de penser aussi à nous. Notre problème n’est pas de nous protéger du froid mais du chaud et la construction bioclimatique en région chaude est encore un terrain vierge.

    Pour tous les climats, je vous suggère de vous intéresser aux toitures végétalisées.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Faites en profiter vos amis :)