Blogue

La vidéo ne s’affiche pas ? Visionnez-la par ici !

Construire différemment sur des bases solides et y intégrer ce que le monde a de meilleur aujourd’hui, pour un avenir plus abondant et résilient ! C’est ce qu’ont a cœur les co-fondateurs de Solution Era, Francis Gendron et Frédéric Wiper. Ils nous présentent les fondations sur lesquelles reposent les super solutions amenées par leurs entreprises.

Quatre éléments de base : la politique, l’énergie, l’économie et la technologie

En soi, ces quatre éléments fondamentaux de notre vie en société sont neutres : ni bon ni mauvais en eux-mêmes… Malgré l’opinion que l’on peut en avoir ! (Je vous entends penser d’ici !) Ce qui compte, bien sûr, c’est comment on s’en sert. Le problème, en fait, c’est qu’ils ne reposent pas toujours sur le principe de résilience.

La résilience, c’est quoi ? Rebondir lors des coups durs, savoir reprendre forme pour s’ADAPTer de façon harmonieuse à un défi ou problème. Une pyramide possède des bases solides et peut soutenir des éléments plus précaires et faire durer l’ensemble dans le temps.

ADAPT pour Autonomie, Durable, Accessible pour tous, c’est la philosophie qu’on intègre ici dans du concret ! Concrètement, donc…

Les réponses à nos besoins de base (eau, chaleur, énergie, nourriture) sont celles qui motivent souvent les décisions politiques et créent des conflits entre sociétés. Aussi, une politique qui ne repose pas sur des fondations résilientes, crée des conflits entre les sociétés, qui affectent en retour nos besoins de base… Un cercle vicieux !

Si nos besoins de base en énergie dépendent entièrement d’un système centralisé de distribution verticale (ex. un fournisseur d’électricité québécois qu’on ne nomme pas), lorsqu’une panne se produit chez le fournisseur, l’ensemble des clients sont pénalisés. Disons, que c’est pas ce qu’il y a de plus résilient…

Une maison qui ne produit aucune ressource (énergie, nourriture, eau), donc non autonome, nous oblige à une dépendance à l’argent sur le plan de l’économie. Une crise économique et BAM ! Nous voilà incapable de répondre à nos besoins de base. Pensez à Detroit…

La technologie en elle-même nous offre des apports fantastiques, et le but n’est pas de revenir à l’âge de pierre ! Rassurez-vous, chers techno fans, on ne prône pas le retour au rouet… Nos technologies par contre régissent plus de choses de base qu’on ne le réalise : distribution de l’électricité, de l’eau, de la nourriture, d’internet et des communications, des banques, etc. Ne dépendre que de cela est loin d’être résilient !

Si un de ces quatre éléments chute, on est dans de beaux draps ! On passe de roi à rien. Des sociétés qui se rencontrent dans une optique de chercher à combler leurs besoins vitaux plutôt que d’offrir un partage d’abondance… disons que ça ne génère pas la paix dans le monde !

Oui, il faut se l’avouer, on a un problème de dépendance ! OK, pas de panique ! Il ne s’agit pas de réagir ou agir sur la peur, mais juste de bien anticiper avec intelligence, avec une vue plus large et une base plus stable et solide.

Je veux bien, mais concrètement, là, on fait ça comment ?

Entrons dans l’ère des solutions !

Les solutions proposées pour mettre fin à la dépendance

Avez-vous réalisé qu’il y a cent ans les gens savaient se débrouiller au quotidien pour répondre à pas mal de leurs besoins : savoir cultiver de la nourriture, construire une maison, construire un puits… Disons que ces habiletés personnelles 101, qui permettaient aussi à toute la communauté de s’entraider et d’être plus autonome, ne font plus trop partie de la réalité moderne de beaucoup de gens.

Être résilient et autonome comme individus et comme société, c’est donc miser sur nos habiletés ADAPT individuelles et de groupes pour grandir, contribuer et pouvoir être plus solides, autonomes et… Vous avez deviné : résilients !

Un peu de leadership est un élément vital pour arriver à collaborer tous ensemble, partager des ressources et se rencontrer dans l’autonomie plutôt que dans le besoin et la dépendance.

Des technologies ADAPT (Autonomie, Durable, Accessible pour tous) qui s’alignent avec la nature et maximisent ses apports gratuits, permettent de répondre à nos besoins de base et partager des ressources, plutôt que de miser seulement sur des technologies actives (car tout se qui bouge brise !)

Par exemple, pensons au soleil qui est d’une abondance incroyable : 1000 watts au mètre carré pour alimenter des panneaux solaires, permettre un design solaire passif (pour un apport en électricité et en chauffage) ou une serre sous le soleil pour un apport en nourriture. Les nuages forment un incroyable système d’apport en eau naturel, qui nous envoie de l’eau distillée et pure sur notre toit et qu’on n’a plus qu’à récolter. Ce sont des systèmes solides et ré…si…li… Ok, ok, vous avez compris le concept !

Reconstruire une solide pyramide ADAPT

Plutôt que de toujours penser à la verticale, si on se mettait à fonctionner la l’horizontale ! J’en vois qui ricanent…

Ok, pensez « Internet ». C’est un réseau. Un réseau de partage des informations entre tous, un peu comme les racines des arbres sous la terre… Sur le même niveau et à l’horizontale. Si un lien se brise quelque part, de nouveaux réseaux se forment à nouveau tout aussi vite. Comme système, c’est super ré…si… Ça c’est pour l’information, l’internet de la technologie, disons.

Imaginez l’internet de l’énergie. Même métaphore : chaque habitat a son apport d’énergie solaire avec un design solaire passif, des panneaux solaires et de l’accumulation sur batteries. Cette énergie peut se partager d’égal à égal en petits réseaux. Pas de panne qui effondre l’ensemble d’une région.

L’internet économique et l’internet de la politique nous permettent de nous rejoindre entre individus et sociétés dans une abondance et non dans le besoin à tout prix. On parle de collaboration, de partage, de paix, de solidité et, bien sûr, de… Je vous laisse trouver le mot !

Dans leurs réflexions, Francis et Frédéric en sont venus à réaliser que c’est par le bâtiment que tout peut se jouer. Nos maisons peuvent être des monstres à tirer sur des ressources en énergie, en eau, en chauffage, ou, elles peuvent devenir un centre de solutions par l’autonomie de ses habitants. Un habitat résilient, durable autonome et sain, c’est un avenir assuré pour tous et chacun !

Vous avez envie de contribuer à cette vague de changements incroyables vers un avenir abondant et solide ? Vous avez envie d’en apprendre plus sur la manière de concevoir un habitat qui vous rend plus autonome et résilient afin de passer à l’action ? Suivez ce lien vers la formation du Certificat en design de bâtiment écologique.

Auteur de cet article : Maëlle Hartmann

Maëlle Hartmann est blogueuse à Solution ERA. Elle a à cœur de permettre à plus d’harmonie, de conscience et de résilience de prendre place dans notre monde en grande évolution. Elle œuvre à mettre en valeur de l’information écrite nous permettant de faire des choix plus éthiques et respectueux de notre nature profonde et de l’environnement qui nous entoure.

9 commentaires

  • Excellent article! Je vous suis depuis quelques années maintenant. J’ai failli acheter une maison de plus de 100 ans, qui a été négligée, mais il y a trop de problèmes avec celle-ci. Je m’apprêtais à suivre votre formation pour m’aider à la rénover. J’ai été inondée en 2017 et je me suis blessée lors des travaux qui ont suivis. Donc, je n’aurais pas non plus été en mesure de travailler à la restauration. Bref, ce n’est que partie remise… un jour, peut-être, je m’investirai pour suivre la formation que vous offrez… j’ai presque 60 ans maintenant, qui sait! En attendant, je continue à vous lire. Je vous trouve franchement rafraîchissants et stimulants. Je partage entièrement vos valeurs. Si j’avais une boule de cristal et que je pouvais voir que je ne serais plus inondée, c’est chez moi que j’investirais pour y ajouter des panneaux solaires, un bassin de rétention d’eau qui alimenterait mes appareils (toilettes et autres), une serre annexée à la maison. J’ai fait bâtir ma maison plus petite, sur un seul étage, orientée vers le sud pour des raisons environnementales; juste assez grande, pas trop, pour économiser l’énergie; une vue splendide sur la rivière; j’ai un baril qui ramasse l’eau de pluie pour arroser le jardin et les arbres fruitiers. Devrais-je oser investir quand même chez moi? La rivière qui a sorti de son nid, a entourée la maison mais n’a pas pénétrée dans la maison. Donc, si la serre était sur pieux, son plancher à la même hauteur que la maison, ce serait possible? Le bassin de rétention d’eau est-il fermé, scellé de sorte que s’il y avait une inondation, l’eau de la rivière ne s’y infiltrerait pas? Bref, j’ai encore peur d’investir ici, avec les alias météorologiques qui s’amplifient… En attendant, vous me faites du bien!

    • Chère Mme Lacelle, merci infiniment pour votre intérêt pour nos formations et vos commentaires positifs qui font chaud au cœur. L’équipe se joint à moi pour vous féliciter pour tous les changements que vous avez su apporter à votre demeure… et donc au monde par la même occasion ! Vous avez relevé de grands défis ! Votre résilience vous fait honneur ! J’ai transmis votre questionnement à un de nos super coach Solution Era, afin qu’il puisse peut-être vous guider vers des solutions pour votre design. Au plaisir !

  • Je suis certain que vous apporter des solutions à notre monde… La planète et les humains doivent se conscientiser encore et encore plus… Vos données me paraissent très documentées et j’espère que de nouvelles constructions s’en inspireront davantage… Merci pour votre fabuleux travail, on en a vraiment besoin…

    • Cher M. Bégin, nous vous remercions pour vos chaleureux commentaires qui nous vont droit au cœur ! Nous ne pouvons qu’être en accord avec ce que vous dites, que plus de conscience humaine saura nous guider vers plus de résilience et un monde plus bienveillant et harmonieux pour tous. Merci de votre intérêt pour nos articles et votre précieux soutien. Cela compte beaucoup pour nous ! Au plaisir !

  • Bonjour je fête ma 20 iemes années à vivre sans Hydro Q je demeure à 1 kilomètres de la route principal panneaux solaires eau par gravité et foyer de masse Je Vie en harmonie avec ma Mère la terre 🌏 Quel Bonheur en mon cœur ❤️

    • L’équipe de Solution Era se joint à moi pour vous féliciter de tout cœur pour les magnifiques défis que vous avez relevés et l’exemple impressionnant que vous offrez dans ce monde en grande évolution ! Les solutions que vous avez su appliquer dans votre quotidien et habitat sont exemplaires ! Merci de participer à changer le monde à votre façon ! Au plaisir !

  • Jacqueline Cousineau

    C bien beau tous vos principes , mais parmi tous ceux que vous avez formés , comment se fait-il qu’il n’y en ai pas encore un seul ( une seule ) qui pourrait m’aider à me construire une serre d’abondance comme vous nous avez montré dans vos vidéos ?
    On dirait que ne faites que donner des cours !

    Si je me trompe , dites à un de vos co tracteurs de me rejoindre .
    Merci !

  • robert saint=georges

    merci de ce partage de la philosophie que vous expérimentez et promulguez avec une intention du mieux vivre collectif ..je continurai a vous suivre avec attention et de repartager avec mes propres contacts …au plaisir de vous réécouter a plus..

    • Cher M. Saint-Georges, de tout cœur nous vous remercions pour votre précieux intérêt pour nos articles et formations et votre très aimable commentaire d’appréciation. Ce retour positif de nos lecteurs est quelque chose de précieux pour nous à Solution Era. Cela nous donne le goût de continuer, avec toujours plus de passion et d’enthousiasme, à contribuer de notre mieux à un changement vers un monde plus harmonieux ! Au plaisir !

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Faites en profiter vos amis :)