Blogue

Vous avez achetez le terrain idéal pour votre projet? Sinon, grâce à l’exercice suggéré dans le premier article, vous devriez avoir une liste d’épicerie assez précise pour ne pas vous laisser tenter avant de trouver le coup de cœur.

L’étape suivante est souvent escamotée; on a tellement hâte d’avoir SA maison. Ce n’est pas grave si vous achetez un petit lot urbain, mais lorsqu’il s’agit de plusieurs acres, il devient très important de bien planifier le développement du terrain.

Ma petite histoire

Nous avons eu la chance de devoir négocier pendant plus d’un an pour obtenir le permis de construction. Je sais, sur le coup, ça n’avait pas l’air d’une chance et nous étions découragés par moment, mais… ça nous a obligé à prendre le temps de connaître les lieux.

Nous avions loué un appartement dans le village à 15 minutes de notre terrain et nous y allions presque tous les jours. Même en hiver, j’allais faire de la raquette et explorer chaque recoin des 17 acres de forêt. C’est comme ça que j’ai remarqué qu’il y avait de l’eau courante sous la neige, même par -30C !! Nous avons donc de l’eau de source au robinet, sans pompe, ni filtration !

À vous maintenant...

Avant de bâtir votre maison de rêve, je vous invite à observer votre terrain sur une année complète. Au Québec, tout change énormément au fil des saisons. Il s’agit de saisir les avantages pour en tirer partie et éviter ou atténuer les inconvénients potentiels qui pourraient se révéler coûteux.

Par exemple, où l’eau de fonte des neiges s’écoule-t-elle ? Y a-t-il des baissières où l’eau stagne longtemps au printemps ? N’oubliez pas que l’eau est dans le haut de l’échelle de permanence, il y en a beaucoup au Québec et il faut être prudent avec cette force de la nature. Vous ne voudrez probablement pas installer la maison dans le creux d’une coulée d’eau de pluie car il faudrait alors faire d’important travaux de terrassement pour dévier cette eau… qui, selon la composition du sol, ne coopérera pas nécessairement.

Observez la course du soleil selon les saisons. Il est toujours étonnant de constater comme il est bas sur l’horizon en hiver. Le voir sur place vous donne une bien meilleure idée de ce qui se passe, même si les applications pour téléphones intelligents (comme Sun Surveyor, utilisée par l’équipe de Solution Era) sont très utiles.

Finalement, avant de choisir le plus bel endroit pour bâtir, demandez-vous si vous ne seriez pas mieux de laisser ce lieu intouché pour pouvoir l’admirer pour les années à venir. Profitez plutôt de l’excavatrice pour remodeler un site moins attrayant et le transformer en petit paradis, qui deviendra le centre vivant de votre habitat !

La suite bientôt ! 🙂

Hélène Dubé - experte formations Solution Era

Auteur de cet article : Hélène Dubé

Hélène et son mari Alain ont été les premiers à construire une maison de type Earthship au Québec. C’était à Chertsey en 2005. Conçue à partir de matériaux récupérés, équipé de système sanitaires et énergétiques visant l’autosuffisance, ce type de maison implique un idéal écologique… et tout un mode de vie. Sans surprise, Hélène est rapidement devenue une experte en simplicité volontaire !
Vous pouvez visiter le site de l’Es-Cargo en cliquant ici.
Rejoignez également leur page facebook en cliquant ici. 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cet article

Faites en profiter vos amis :)