Imago est une plateforme unique, à la fois gratuite, en accès libre, engagée et écologique, qui offre un grand choix de documentaires, d’émissions, de podcasts, de séries Web, et même de courts-métrages en lien avec la transition écologique et sociale.

La vocation d’Imago

Pour reprendre les termes de la présentation Web de Felipe et Nicolas, les cocréateurs de cette nouvelle initiative dont le lancement officiel a eu lieu en décembre 2018 : « Imago est la première plateforme vidéo entièrement dédiée aux vidéastes engagés dans la transition personnelle et la transition de société. »
Les contenus sont produits par des réalisateurs vidéo qui souhaitent offrir soit « une analyse critique et bienveillante des modèles dominants (sur les questions écologiques, énergétiques, spirituelles, économiques ou encore sociétales) » ou « mettre en lumière des modèles alternatifs à ces modèles dominants. »
Les thèmes abordés sont variés, tels : la transition écologique, la transition sociale, une ouverture à plus de conscience, les alternatives possibles aux modèles traditionnels, développer plus de sens critique, ainsi que divers sujets connexes : la santé, l’alimentation, l’écologie, l’économie et la société, etc.
Le terme même d’« Imago » sert à décrire la phase finale de la métamorphose d’un animal (le papillon étant « l’imago » de la chenille). Cette métaphore employée par les créateurs de cette plateforme sert à rappeler sa vocation visant à favoriser une transition et une transformation personnelle et sociétale.

imago-documentaires-transition-ecologique

Ce qui a motivé la création d’Imago

Felipe et Nicolas ont noté un désintéressement croissant aux médias traditionnels de la part du grand public, alors qu’ils ont vu émerger sur internet une production abondante et de qualité de vidéos provenant de créateurs indépendants. Ils souhaitaient pouvoir apporter plus de visibilité à ce riche contenu Web, tout en lui offrant une plus grande crédibilité.
Ils souhaitaient lancer la première chaîne de télévision « faite par et pour les citoyens », qui permettrait d’offrir de l’information et de l’éducation populaire. Il était important pour eux de pouvoir promouvoir l’honnêteté intellectuelle dans la production des contenus, ainsi que d’assurer leur vérification, tout en rendant les sources publiques. Bref, s’imposer comme une chaîne de référence et de qualité.

Quel intérêt présente une telle plateforme pour les usagers?

Contrairement à ce que proposent les plateformes conventionnelles, Imago offre un accès unique à de très nombreux contenus qui tendent à élever les consciences et favoriser une transition. De plus, la vérification effectuée pour chacune des vidéos garantit un souci de qualité autant sur la forme que sur le fond.
Un des grands intérêts de l’approche proposée par les créateurs d’Imago est également la possibilité d’implication et d’échange, autant de la part des usagers que des créateurs du contenu, de par les fonctionnalités d’intelligence collective proposées.
La plateforme répertorie aujourd’hui une cinquantaine d’émissions, soit plus de 2000 vidéos, et ce chiffre devrait doubler au courant de février 2019.
En plus d’offrir un accès libre et gratuit, sans inscription ni abonnement – des conditions sine qua non pour Nicolas et Felipe, afin de rendre ce contenu le plus accessible possible à tous – la plateforme d’Imago se veut ludique, facile et agréable, grâce son esthétique et son ergonomie.
Seule exception à la règle fondamentale du projet, Imago listera aussi un certain nombre de documentaires payants (sans aucun revenu ou commission touchés par les fondateurs de la chaîne).

Quel est l’intérêt pour les vidéastes?

Imago favorise le respect et la monétisation des réalisateurs vidéo, entre autres par la mise en avant de liens à leurs financements participatifs, sur le site de Tipeee.
Chaque contenu vidéo est publié avec l’accord des créateurs, et la plateforme permet non seulement la cohésion et l’entraide entre vidéastes, mais participe également à la création et à la promotion de nouveaux contenus et à celle de leurs créateurs.

Comment visionner le contenu proposé par Imago?

La plateforme fonctionne selon le principe d’une chaîne de télévision qui, tel que son nom l’indique, propose un enchaînement d’émissions. La chaîne consiste plus précisément en une liste de lecture (playlist). Facile à concevoir, une telle liste permet d’obtenir une chaîne constituée d’un très grand nombre de contenus pertinents existant déjà sur le Web.
Le contenu d’Imago peut être visionné sur tous les supports : PC, téléphones intelligents, tablettes, etc. Bientôt, il sera possible d’utiliser l’« i-Box », un mini-décodeur, afin de pouvoir également s’immerger dans ce riche contenu sur sa télévision. Deux démonstrateurs ont déjà été développés.
La plateforme note chaque émission ou vidéo sur cinq étoiles en se basant sur trois critères fondamentaux :

  • l’accessibilité au grand public
  • l’analyse critique des modèles dominants
  • la proposition des modèles alternatifs

Imago s’inscrit dans une tendance grandissante

Si ce projet est innovateur, il s’inscrit toutefois dans une tendance dans l’air du temps qui est en pleine évolution : celle du partage d’information sur une base horizontale favorisant l’apport et les échanges collectifs et participatifs.
Par exemple, l’intelligence collective et participative que promeut Imago existe déjà dans l’approche employée par Wikipédia, ou celle de certains médias vidéo indépendants et chaînes indépendantes, ou des projets d’hébergement pair-à-pair (Peertube / Lola).
En effet, si l’hébergement et la diffusion de vidéos en ligne tend à créer une certaine pollution numérique, les cocréateurs d’Imago, sont non seulement au fait de cette réalité, mais se sont également assurés d’optimiser le code afin de minimiser son effet énergivore et en se rapprochant de Wetube.
Imago arrive à point en cette période de plus grande conscientisation globale, un mouvement qui ne peut qu’être amplifié par une production toujours plus importante de contenu engagé et de qualité de la part d’un nombre croissant de vidéastes.
L’approche indépendante et plus éthique que proposent ses cocréateurs offre enfin une alternative aux plateformes plus conventionnelles.
Sources :
Le site web d’Imago
« La Relève et la Peste » : Écolo, gratuit et engagé, le « Netflix » de la transition vient d’arriver